Nantes : La concertation sur l’avenir du tramway prolongée, des tendances ressortent déjà

TRANSPORTS Près de 300 contributions individuelles ont déjà été déposées. La concertation sera close le 24 janvier

Frédéric Brenon

— 

Les nouvelles lignes de tramway s'appelleront 6, 7 et 8.
Les nouvelles lignes de tramway s'appelleront 6, 7 et 8. — Nantes métropole
  • Trois nouvelles lignes de tramway (6, 7 et 8) doivent desservir le futur CHU sur l'île de Nantes à l'horizon 2026.
  • La concertation permet aux habitants de donner leur avis et d'envisager les prolongements futurs.
  • La première réunion publique se tient mardi 24 novembre à 19h.

Elle avait été lancée le 26 octobre et devait s’arrêter le 18 décembre. La concertation publique portant sur la création de nouvelles lignes de tramway dans l’agglomération nantaise a été prolongée jusqu’au 24 janvier, annonce Nantes métropole. Une décision motivée par le confinement. En outre, les temps d’échanges en présentiel sont annulés, les débats se dérouleront désormais exclusivement en ligne. Une première réunion publique est d’ailleurs programmée ce mardi soir, de 19h à 21h, en visioconférence.

Pilotée par la commission nationale du débat public, la concertation a pour but de permettre à la population de donner son avis sur les trois futures lignes de tramway devant voir le jour à l’horizon 2026. Ces trois lignes auront pour point commun de desservir le futur CHU sur l’île de Nantes et de rejoindre Rezé (station Basse-île), via le pont des Trois-Continents. Deux se raccorderont au quai de la Fosse pour rejoindre l’actuel tracé de la ligne 1, tandis que la troisième (ligne 8) se poursuivra à l’est de l’île de Nantes. Mais certains éléments restent encore à déterminer notamment les tracés précis et les correspondances. La concertation propose aussi d’évoquer les extensions possibles du tramway à l’horizon 2030-2035 et d’interroger le projet de transformation du pont Anne-de-Bretagne.

Des critiques et suggestions récurrentes

A ce stade, près de 300 contributions individuelles ont déjà été déposées sur le site Internet de la concertation. Quelques tendances ressortent déjà. Parmi les critiques, plusieurs contributeurs regrettent que les trois nouvelles lignes de tramway repassent encore une fois par le centre de Nantes (île de Nantes), même si elles permettent d’éviter l’incontournable station Commerce. D’autres déplorent qu’elles réutilisent largement le réseau déjà existant et apportent finalement peu de dessertes nouvelles. D’autres encore pointent du doigt la lenteur du déploiement, notamment pour une éventuelle connexion au-delà de Ranzay au nord-est. Quant à la pertinence de la courte ligne 8, elle ne semble pas faire consensus.

Parmi les propositions émises, certains demandent la création d’une ligne de tramway circulaire offrant une alternative au périphérique. D’autres suggèrent un renforcement des dessertes au nord (Carquefou, Chantrerie) et au sud-ouest (Bouguenais), de même qu’une extension de la ligne 3 jusqu’à la zone aéroportuaire. Des contributions estiment également qu’il serait pertinent de prévoir un nouveau franchissement de Loire entre Cheviré et l’île de Nantes, afin de décongestionner cette dernière. L’idée d’un téléphérique traversant le fleuve refait également surface.

« Tout ce qui sera exprimé sera pris en considération. Ces éléments seront remis aux garants nommés par la Commission nationale du débat public (CNDP). Ces derniers réaliseront alors un bilan de concertation. Les élus métropolitains en prendront connaissance et décideront, lors d’un conseil métropolitain au printemps 2021, des suites qu’ils souhaitent y donner », explique Nantes métropole.