La direction dit chut au syndicat du CHU

— 

Opération annulée. Remontée contre le plan de redressement financier de l'établissement, la CGT n'avait pas caché son intention de se faire entendre, hier après-midi, lors des voeux du CHU de Nantes. Mais la direction a annoncé, dans la matinée, l'annulation de la cérémonie. « Ce n'était ni le lieu ni le moment pour une telle intervention, justifie l'administration. Rien, en revanche, ne s'opposait à ce que la CGT puisse s'exprimer en marge de la cérémonie, en distribuant des tracts ou en s'entretenant avec les journalistes conviés à couvrir l'événement, comme l'avaient décidé les autres organisations syndicales. »

La décision a été prise « en plein accord » avec Jean-Marc Ayrault, président du conseil d'administration, qui avait validé en juin le plan de redressement du CHU. « Le maire se dérobe une nouvelle fois devant les demandes réitérées de dialogue des syndicats », a fustigé Sophie Jozan (UMP), chef de file de l'opposition à la mairie. ■ G. F.