Nantes : Prison avec sursis pour celui qui avait menacé de mort des pompiers dans le tram

JUSTICE L'homme, qui était alcoolisé au moment des faits, a été condamné par le tribunal correctionnel

Frédéric Brenon

— 

Un véhicule du Sdis 44 sensibilisant aux agressions dont sont victimes les pompiers.
Un véhicule du Sdis 44 sensibilisant aux agressions dont sont victimes les pompiers. — J.Urbach/20Minutes

Tous les trois jours, un pompier se fait agresser par quelqu'un qu'il vient secourir. Et, heureusement, ces actes ne restent pas toujours impunis. Lundi, le tribunal correctionnel de Nantes a ainsi condamné un homme à trois mois de prison avec sursis pour des menaces de mort visant des sapeurs-pompiers de Loire-Atlantique, a-t-on appris ce mardi.

Les faits remontent à février. Trois pompiers intervenaient dans un tramway nantais pour porter secours à un homme alcoolisé et inconscient. A son réveil, ce dernier s’agaça de la présence des soldats du feu puis menaça de les frapper, en les insultant copieusement et leur adressant des menaces de mort. Difficile de lui venir en aide dans de telles conditions.

Recrudescence d’agressions

Suite à un dépôt de plainte du service départemental d'incendie et de secours, l’homme fut poursuivi puis condamné à trois mois d’emprisonnement assortis d’un sursis probatoire de deux ans. Le jugement comporte des obligations de soin, de travail et d’indemniser les victimes. Il écopa également de 105 heures de travaux d’intérêt général.

Les pompiers de Loire-Atlantique sont confrontés depuis quelques années à une recrudescence de faits similaires. Certains sont même équipés de caméras-piétons pour dissuader les agresseurs potentiels.