Confinement à Nantes : Un nouvel appel à manifester dimanche pour le retour des messes

RASSEMBLEMENT La préfecture de Loire-Atlantique a autorisé ce rassemblement, prévu à 10h30

J.U.

— 

Illustration d'une église en Bretagne.
Illustration d'une église en Bretagne. — Maxime Le Pihif

Au moins « 500 personnes » sont attendues, dont de nombreuses familles. A Nantes, un nouvel appel à manifester pour demander le retour des messes a été lancé pour ce dimanche, à 10h30. Le week-end dernier déjà, un premier rassemblement avait réuni plusieurs centaines de fidèles devant la cathédrale Saint-Pierre de Nantes.

Cette fois, le rassemblement devrait se dérouler place Graslin. C’est en tout cas ce qu’a demandé aux organisateurs le préfet de Loire-Atlantique Didier Martin, qui a autorisé l’événement mais pas sur le site initialement prévu (le parvis de la cathédrale) « dans le contexte de la menace terroriste et afin de permettre le respect des gestes barrières ».

Le diocèse invite à « patienter »

Depuis le reconfinement, et le Conseil d’Etat l’a reconfirmé, les lieux de culte peuvent rester ouverts mais les cérémonies avec public sont interdites, à l’exception des cérémonies funéraires dans la limite de 30 personnes. Comme dimanche dernier, une messe sera célébrée sur YouTube par l’évêque de Nantes, Laurent Percerou. Lors du précédent rassemblement, ce dernier avait invité les fidèles « à respecter la décision du Conseil d’Etat et à patienter ».

« Les évêques, plutôt que d’entrer dans une opposition frontale, ont choisi de maintenir le dialogue pour faire évoluer la législation. Ce dialogue a repris ; il sera d’autant plus fécond que les chrétiens se montreront exemplaires », indique-t-il dans un message diffusé sur Internet. Pourtant, plusieurs rassemblements pour le retour des messes doivent avoir lieu un peu partout en France.