Confinement à Nantes : Dans les médiathèques, le retrait de livres à nouveau possible

LECTURE A Nantes, un système de « clique et collecte » est mis en place. Même dispositif dans plusieurs médiathèques de l’agglomération

Frédéric Brenon

— 

La médiathèque de Bouguenais est gratuite depuis 2015 (illustration)
La médiathèque de Bouguenais est gratuite depuis 2015 (illustration) — F. Brenon / 20 Minutes

Lors du premier confinement, elles avaient mis du temps à s’organiser. Cette fois-ci, les médiathèques de Nantes sont déjà prêtes à répondre, malgré leur fermeture, à l’appétit des lecteurs. Un système de « clique et collecte » est en effet mis en place dans les établissements Jacques-Demy, Luce-Courville, Floresca-Guépin et Lisa-Bresner.

Le service propose de réserver jusqu’à six documents livres, disques, magazines, bandes dessinées…) ou un « panier-découverte » sélectionné par les bibliothécaires.

Après validation de la commande, les ouvrages pourront ensuite être retirés directement sur place aux horaires habituels. Les retours s’effectuent via les boîtes à livres situées devant les médiathèques. L’offre est réservée aux abonnés des médiathèques et bibliothèques de Nantes. Mais il est possible de s’abonner en ligne, même pendant le confinement.

Idem à Saint-Herblain, Saint-Sébastien, Orvault…

D’autres médiathèques de l’agglomération nantaise, à l’image de celles de Saint-Herblain, de Saint-Sébastien-sur-Loire ou de Carquefou, proposent également un service de retrait adapté au confinement en mode « biblio-drive ». Celles d' Orvault, de Bouguenais et de Vertou les ont imitées ce mardi.

Quant à l’attestation justifiant le déplacement, il faut cocher la deuxième case « retrait de commandes ».