Confinement à Nantes : Un gymnase ouvert pour la mise à l’abri des personnes à la rue

HEBERGEMENT Le gymnase municipal Emile-Morice, situé sur l’île de Nantes, propose 20 places d’hébergement

J.U.

— 

Le gymnase Emile-Morice a été ouvert. (illustration)
Le gymnase Emile-Morice a été ouvert. (illustration) — F.Brenon/20Minutes

Il est régulièrement réquisitionné en période de grand froid et avait déjà servi lors du premier confinement. Depuis mercredi, le gymnase Emile-Morice, situé quai Hoche sur l'île de Nantes, a ouvert ses portes pour accueillir les personnes sans domicile fixe, orientées par le Samu social. « Le confinement justifie un renforcement de la mise à l’abri des personnes à la rue, explique la préfecture de Loire-Atlantique. Ce gymnase permet d’apporter une réponse opérationnelle rapide et adaptée. »

Vingt places disponibles

D’une capacité habituelle de 70 ou 80 lits, le gymnase ne propose cette fois que 20 places, afin de respecter les distanciations et le protocole sanitaire. La préfecture précise que le lieu, géré par la Protection civile, « offre également l’intérêt de pouvoir accueillir des personnes accompagnées de chiens ».

La mairie de Nantes a annoncé qu’un deuxième gymnase pourrait être mis à disposition si les besoins s’en faisaient sentir. Elle précise que l’espace Agnès-Varda (qui regroupe les bains douches et le restaurant social) reste ouvert.