Nantes : Des grands-parents pour des enfants qui n’en ont pas, grâce à l’asso Manou Partages

ASSOCIATION L’association nantaise Manou Partages met en relation des papis et mamies de cœur avec des familles dont les enfants ne sont plus en contact avec leurs grands-parents

Clara Le Nagard

— 

Maud, Naya et Marylène, sa mamie de cœur.
Maud, Naya et Marylène, sa mamie de cœur. — Clara Le Nagard / 20 Minutes
  • Manou Partages permet à des familles, pour moitié monoparentales, de rencontrer des seniors souvent isolés et de partager des moments conviviaux. 
  • Marylène et Maud se sont rencontrées grâce à Sophie Charteau, fondatrice de l'association. 
  • Regroupant une vingtaine de bénévoles, le projet a déjà permis à trente familles du département de Loire-Atlantique de tisser des liens.

Promenades, cuisine, atelier poterie… Voilà comment sont rythmées les vacances scolaires de Naya, 5 ans, et de sa mamie Marylène. Une grand-mère pas tout à fait comme les autres car elle ne partage pas les liens du sang avec la petite fille : c’est une grand-mère « de cœur ». Ancienne laborantine de 70 ans, Marylène n’a pas de petits enfants. Passer du temps avec Naya lui permet de lui transmettre ses valeurs. « J’adore faire des activités et partager des choses avec elle. On a vraiment une relation mamie/petite fille », raconte la retraitée. « Cet après-midi, j’ai fait un chat et un dauphin en poterie pour maman ! », s’exclame Naya.

Ces moments de complicité, elles les doivent à Sophie Charteau, fondatrice de l’association Manou Partages. Maman de deux enfants, elle est à l’origine du projet qui depuis 2013, fait se rencontrer dans la région nantaise des seniors vivant seuls et des familles dont les enfants n’ont pas de contact avec leurs grands-parents. « Manou, c’était la mamie de cœur de mes enfants, raconte Sophie. C’est notre histoire. » En 2010, alors qu’elle s’installe à Rezé (quartier Château) avec son fils et sa fille, Sophie Charteau fait la connaissance d’une mamie vivant seule. Au fil du temps, ils vont tous les quatre s’apprivoiser et passer du temps ensemble.

« Une ouverture et beaucoup d’amour »

Aujourd’hui, l’association dont une vingtaine de bénévoles rythment la vie, a son local basé à Halvêque (quartier Nantes Erdre) et favorise les rencontres entre les plus jeunes, les adultes et les seniors. Trente familles ont ainsi pu tisser des liens par ce biais. Marylène et Maud, elles, se sont rencontrées après un an d’attente. « Je ne regrette pas du tout d’avoir patienté autant, raconte la jeune femme. Sophie fait très attention à ce que les personnes se correspondent. J’avais demandé une mamie dynamique, je suis gâtée ! », rigole-t-elle.

Comme 50 % des familles de l’association, Maud vit seule avec sa fille. Marylène lui permet de s’extraire d’une relation exclusive et d’avoir un soutien. « Naya n’a pas de cousin, d’oncle ou de tante donc ça lui apporte une ouverture et aussi beaucoup d’amour, sourit la trentenaire. Je me pose souvent des questions sur mon rôle de mère et Marylène, que j’ai au téléphone une fois par semaine, m’aide à déculpabiliser et me rassure vraiment. » Cette dernière renchérit : « En rencontrant Maud, j’ai rencontré une fille. »

Lutter contre l’isolement

Avec la crise sanitaire, l’association a dû trouver des solutions pour lutter contre l’ isolement et faire que cette période se déroule de façon plus sereine. « Pendant le confinement, les familles ont pris contact régulièrement c’était top ! » s’exclame Sophie Charteau. Manou Partages a également mis en place un système d’ entraide pour les seniors qui n’étaient pas encore en lien avec une famille. Courses, appels au quotidien des bénévoles, rencontres en bas des immeubles…

La solidarité représente donc l’ADN de l’association. « Je suis très reconnaissante envers Marylène pour ce qu’elle apporte à Naya, confie Maud. Elle a une philosophie de vie et une sagesse qui me touchent. Je suis contente de l’image qu’elle lui renvoie. »

L'association recherche des grands-parents de coeur 

Les seniors intéressés par la démarche peuvent contacter Sophie Charteau au numéro suivant : 07.64.71.26.92 et à l'adresse mail : sophie@manou-partages.org