Nantes : Le drapeau breton flottera bientôt sur la mairie

GWENN HA DU Il sera hissé sur l'hôtel de ville « durant la première quinzaine de décembre »

J.U.

— 

Le drapeau breton
Le drapeau breton — RAPHAEL BLOCH/SIPA

C’est une petite victoire pour les partisans de la réunification de la Bretagne. Ce samedi, la maire de Nantes Johanna Rolland a annoncé que le drapeau breton sera prochainement installé dans la cour de l’hôtel de ville. Ce moment symbolique, qui faisait partie de ses promesses de campagne, interviendra « durant la première quinzaine de décembre », a-t-elle précisé. Un choix décidé en accord avec les associations bretonnes et « en lien avec des événements célébrant la culture populaire bretonne à Nantes et avec le 50e anniversaire, si symbolique, du premier concert de Tri Yann », explique Johanna Rolland.

Pendant cette période, quinze jours de festivités (concerts, spectacles de danse,
fresques murales, expo photos…) pourraient être organisées. « L’opportunité de démontrer que le sentiment d’appartenance des Nantais à la Bretagne irrigue véritablement la ville, assure Christophe Prugne, président de l’association «A la bretonne !» Il s’agit de cultures authentiques, qui ne sont pas imposées par le haut mais qui proviennent de la population. »

La question du référendum

Cette annonce intervient alors que doit s’ouvrir ce dimanche une rencontre politique portant sur l’enjeu du rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne, et plus précisément sur la question d’un référendum. Des sujets qui devraient encore monter ces prochains mois à la suite de la nomination d’un adjoint au maire en charge des « enjeux bretons » ou la perspective des élections départementales et régionales.