Nantes : Un moniteur d’auto-école soupçonné d’agressions sexuelles sur deux élèves

FAITS DIVERS Deux élèves majeures affirment avoir été victimes d'attouchements au cours d'une leçon de conduite

F.B.

— 

Illustration d'une voiture auto-école.
Illustration d'une voiture auto-école. — PFG/SIPA

Un ancien moniteur d’une auto-école nantaise a été interpellé lundi et placé en garde à vue dans le cadre d’une enquête sur des soupçons d’agressions sexuelles, rapporte la police nationale. Deux jeunes femmes, tout juste majeures, ont déposé plainte.

Elles disent avoir été victimes d’attouchements, au niveau de l’entrejambe, pendant qu’elles conduisaient, en 2019. Alertée par les élèves, la direction de l’auto-école avait choisi de licencier le conducteur.

Appel aux victimes

Interrogé par les enquêteurs, ce dernier, âgé de 43 ans, a nié les agissements qui lui sont reprochés. Il a été relâché, sous contrôle judiciaire​, dans l’attente de son procès. La police nationale craint toutefois que d’autres élèves aient pu être agressés. « Toutes les victimes potentielles sont invitées à se signaler », indique-t-elle.