Nantes : La députée En Marche Valérie Oppelt menacée de mort

PLAINTE Le local de campagne de l’ancienne candidate à la mairie de Nantes avait été tagué au moins à deux reprises il y a quelques semaines

David Phelippeau

— 

Valérie Oppelt, 46 ans, est députée et candidate LREM à la mairie de Nantes.
Valérie Oppelt, 46 ans, est députée et candidate LREM à la mairie de Nantes. — F.Brenon/20Minutes

Valérie Oppelt, députée La République en marche de Nantes, et élue municipale d’opposition à la mairie de Nantes, a reçu des menaces de mort. Elle l’a annoncé sur son compte Twitter. « Je viens de recevoir à ma permanence parlementaire à Nantes une lettre de menace de mort sur moi et ma famille, précise-t-elle. Je ne me laisserai pas intimider par cet acte de lâcheté abject et nauséabond. »

Valérie Oppelt indique qu’elle va déposer plainte. Pendant sa campagne électorale, la députée avait vu son local de campagne attaqué et dégradé par des tags anti-LREM au moins à deux reprises.

Gérard Darmanin, le ministre de l’Intérieur, a réagi sur les réseaux sociaux en condamnant cet acte et en apportant son soutien à la députée. La maire de Nantes Johanna Rolland a également publié un message sur Twitter. « Les menaces de violences n’ont pas leur place dans notre société », estime-t-elle.