Coronavirus à Nantes : Le masque obligatoire étendu à quatre nouvelles communes de l’agglomération

GESTES BARRIERES Les habitants de Vertou, Couëron, Carquefou et Orvault devront eux aussi sortir masqués à partir de ce samedi

Julie Urbach

— 

Des visiteurs masqués dans le passage Pommeraye à Nantes.
Des visiteurs masqués dans le passage Pommeraye à Nantes. — L.Venance/AFP

Vertou, Couëron, Carquefou et Orvault. Dans l’ensemble de ces quatre communes de l’agglomération nantaise, le port du masque va devenir obligatoire à partir de ce samedi matin, 8 h. Le préfet de Loire-Atlantique Didier Martin vient de prendre un arrêté en ce sens et ainsi de  rallonger la liste où figuraient déjà les villes de Nantes, Saint-Herblain, Bouguenais, Saint-Sébastien-sur-Loire et certains quartiers de Saint-Nazaire.

« J’appelle chacun, les jeunes mais pas seulement, à faire preuve de la plus grande vigilance, en respectant les gestes barrières, en portant le masque au moins là où il est obligatoire, en favorisant le télétravail lorsqu’il est possible et enfin en limitant les rassemblements familiaux ou amicaux », écrit le préfet. Depuis samedi, la Loire-Atlantique fait partie des départements classés en zone «rouge», et en « niveau de vulnérabilité élevé ». Les derniers chiffres montrent que le taux d’incidence a dépassé 60 pour 100.000 cas dans les quatre villes concernées. Il monte même à 91 à Orvault.

Vigilance dans les bars et restaurants

« Un relâchement dans certains établissements a également été constaté ces derniers jours alors même que la situation sanitaire dans le département évolue défavorablement », indique par ailleurs le préfet, demandant aux gérants de bars et de restaurants le strict respect des mesures barrières.

Pour rappel, chaque table ne peut excéder dix convives et une distance d’un mètre doit être respectée entre les tablées. Aucune restriction d'horaire n’a cependant été décidée.