De la Bonne résolution à la bonne action

Matthieu Bonamy

— 

Le dispositif des « Veilleurs de soirée », lancé par l'Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (Anpaa), a pour objectif d'informer les jeunes sur les risques liés à l'hyperalcoolisation. Bénévoles, infirmiers et travailleurs sociaux se rendent ainsi les jeudis, vendredis et samedis soirs sur les sites festifs de Nantes (Hangar à bananes, Bouffay...). Pas de grand cours de morale, mais simplement un échange, un dialogue sur l'alcool et ses dangers. Pas moins de 2 300 jeunes ont ainsi été sensibilisés en 2008. Ce dispositif pourrait être étendu à Saint-Nazaire et à quelques villes du littoral cet été. Pour plus de renseignements, joindre l'Anpaa au 02 40 08 08 11.

Pas besoin d'aller en Roumanie ou au Bangladesh pour trouver des jeunes qui ont besoin du soutien et des conseils d'un adulte autre que leurs parents. Le « parrainage de proximité », proposé par l'association Parrains par' mille, est ouvert à tout adulte qui dispose d'un peu de temps à offrir à des enfants. Rens. : ppm.nantes@yahoo.fr ou 02 28 21 55 93.

Rendez-vous urgent chez le médecin ? Panne de nounou ? SOS urgences mamans vient en aide aux parents qui doivent faire face à un imprévu. Cette association propose de garder occasionnellement des enfants à domicile dans la journée et pendant les périodes scolaires, pour pallier une tuile inattendue. « La demande est très forte », explique la présidente, Ginette Pellet. « Certains jours, nous avons jusqu'à quinze appels. Nous avons besoin de plus de bénévoles pour aider les parents dans le besoin. » Profil recherché : personne disponible un à quatre jours par mois, si possible avec expérience familiale. Pour devenir bénévole, contactez le 02 40 48 47 79. Si vous êtes parent et que vous avez besoin des services de SOS urgences mamans, c'est le 02 40 73 90 30. Une participation modeste est demandée.

Le bon plan pour éliminer la surcharge pondérale d'après-fêtes, voire pour faire un peu de sport. Seules conditions requises pour Clissaa voir et agir : « Savoir faire du vélo » et « avoir un peu de temps libre le mercredi ou le samedi ». Une formation au tandem est prodiguée par l'association, qui agit au quotidien pour l'insertion sociale et l'autonomie des personnes déficientes visuelles. Tél. : 02 51 86 23 67.

Tous les matins, de 7 h à 11 h, l'association Un brin de causette propose un petit-déjeuner et des pique-niques à toute personne qui le souhaite. Sans-abri ou travailleurs pauvres sont ainsi soutenus, surtout en cette période de grand froid. Un restaurant offre même des soupes chaudes de légumes frais. Profil recherché : sens de l'écoute et du partage. Des bénévoles sont particulièrement souhaités le samedi et le dimanche matin. Le local de l'association se trouve au 1, rue Sarrazin. Tél. : 02 40 20 31 79.

Comme toutes les associations d'aide aux devoirs, l'Entraide scolaire intervient auprès d'élèves en difficulté. Mais les cours de soutien s'effectuent directement dans les familles, ce qui permet de mieux comprendre les difficultés pour mieux les corriger. Profil recherché : étudiant ou ancien enseignant qui peut se déplacer le soir ou le week-end dans l'agglomération. Les demandes sont assez générales : maths, français, histoire... L'association insiste également sur le côté culturel de l'action. Avec l'arrivée des premiers bulletins, les demandes vont augmenter, donc révisez vos tables de multiplication ! Contact au 02 40 63 49 65 le mercredi, ou au 06 86 92 43 70.

Les courriers de Bovet, une association apolitique et non confessionnelle, a mis en place un réseau de correspondance avec des prisonniers. Ce contact - qui s'effectue de façon anonyme - offre un soutien psychologique au détenu, souvent très isolé. En se mettant à l'écriture, le prisonnier peut, selon l'association, « s'ouvrir » pour mieux préparer sa sortie. Profil recherché : personne assez forte psychologiquement pour répondre au mieux à la détresse par voie épistolaire, et ce dans la durée. Des bénévoles polyglottes (langues africaines ou d'Europe de l'Est) sont également demandés. Infos au 01 40 67 11 98.