Nantes-Pornic : Une grande concertation publique avant le passage à 2x2 voies, prévu en 2030

ROUTE L'ensemble de la RD 751, longue de 40 km, va passer à 2x2 voies

Julie Urbach

— 

La route de Pornic (ici à 2x2 voies à Bouguenais).
La route de Pornic (ici à 2x2 voies à Bouguenais). — F.Brenon/20Minutes
  • Très fréquentée et accidentogène, la RD 751 va continuer sa transformation.
  • Des travaux qui suscitent des avis variés, lesquels pourront s'exprimer lors d'une concertation publique qui doit prochainement démarrer.

Le sujet fait couler beaucoup d’encre depuis de longues années, et suscite des avis variés. D’ici à quelques jours, le doublement des voies de circulation de l'axe Nantes-Pornic, la RD 751, va faire l’objet d’une concertation publique, a annoncé ce lundi le conseil départemental de Loire-Atlantique. Une consultation encadrée par la commission du débat public, d’habitude réservée aux projets de plus grande ampleur, qui va permettre « de mettre toutes les questions sur la table », promet le président (PS) Philippe Grosvalet. Cet axe de 40 km, particulièrement accidentogène et très fréquenté, doit entièrement passer en 2x2 voies à l’horizon 2030, d’abord pour des raisons de sécurité.

Mais les questions d’environnement, de nuisances, d’activité économique et agricole ou encore de déplacements doux devront être abordées. En ligne, dans des registres, lors de réunions publiques ou d’ateliers, chacun sera autorisé à donner son avis sur l’avenir des tronçons qui font particulièrement débat : entre Port-Saint-Père et pont Béranger, puis jusqu’à Chaumes-en-Retz et sa déviation, où le département espère pouvoir « artificialiser le moins possible ». « Entre Chaumes-en-Retz et Pornic, tout est ouvert », assure le département, qui présentera différents scénarii de tracés comme bases au dialogue.

Le département tranchera en 2021

Aujourd’hui, 13 km se font déjà sur 2x2 voies, notamment entre Bouguenais et Saint-Léger-les-Vignes. Après de premiers aménagements, les travaux de doublement de la déviation de Port-Saint-Père doivent commencer d’ici peu, pour une mise en service prévue en 2024. Pour le reste des portions, la consultation se déroulera du 21 septembre au 3 novembre. Les garants du débat public rendront leurs recommandations un mois plus tard. Les décisions du conseil départemental devraient être connues en février 2021.