Nantes : Une enquête pour meurtre ouverte après le décès d’une ado dans un appartement

FAITS DIVERS Le corps de la jeune fille de 16 ans dégageait une odeur de produit chimique

20 Minutes avec AFP

— 

La police judiciaire a été saisie de l'enquête.
La police judiciaire a été saisie de l'enquête. — SIPA

La piste criminelle est désormais confirmée après la découverte jeudi soir d’une adolescente morte dans un appartement en feu à Nantes. Le parquet de la ville vient ainsi d’ouvrir une enquête pour homicide volontaire. « Si le décès de la jeune fille est d’origine criminelle, l'incendie constaté n’en est pas la cause », a précisé Olivier Bonhomme, procureur adjoint de Nantes.

« Les pompiers ont découvert le corps en intervenant sur les lieux d’un appartement de la fenêtre duquel sortait de la fumée », a-t-il ajouté. La police judiciaire a été saisie de l’enquête. Les pompiers avaient indiqué jeudi soir avoir tenté de ranimer « la victime, une fille de 16 ans », qui « a été déclarée décédée par le médecin du SMUR ».

Deux départs de feu dans l’appartement

Selon Ouest-France, les pompiers ont constaté « deux départs de feu dans deux pièces différentes » et le corps de la jeune fille « dégageait une odeur de produit chimique qui pourrait laisser penser qu’il s’agisse d’eau de Javel ».