Italie : Une cinquantaine de migrants secourus par « l’Ocean Viking » au large de Lampedusa

MIGRANTS Des naufragés, de nationalité pakistanaise pour l'essentiel, ont été sauvés par le bateau humanitaire

F.B. avec AFP

— 

Migrants à bord du navire « Ocean Viking ».
Migrants à bord du navire « Ocean Viking ». — Renata Brito/AP/SIPA

Une cinquantaine de migrants « à la dérive » sur une embarcation en bois ont été secourus jeudi au large de l’île italienne de Lampedusa par l’Ocean Viking, a constaté un journaliste de l’AFP à bord du navire humanitaire de SOS Méditerranée.

Au total, l’ONG a décompté « 51 personnes dont une femme et cinq mineurs ». En grande majorité ce sont des Pakistanais, qui ont été ramenés à bord du bateau-ambulance de l’ONG, à l’issue d’une opération qui s’est déroulée à une trentaine de kilomètres de Lampedusa, « à la croisée des zones de recherche et de sauvetage maltaise et italienne », a souligné SOS Méditerranée.

« Nous avons donc demandé un lieu de débarquement sûr aux autorités de ces deux pays », a poursuivi l’organisation.