Loire-Atlantique : Un plan de relance de 21 millions d’euros pour lutter contre la crise

CRISE Le plan du conseil départemental vise à soutenir les entreprises du bâtiment et des travaux publics

Frédéric Brenon

— 

Un chantier de construction à Sainte-Luce-sur-Loire près de Nantes, le 29 avril 2020.
Un chantier de construction à Sainte-Luce-sur-Loire près de Nantes, le 29 avril 2020. — S.Salom-Gomis/Sipa

La crise sanitaire du coronavirus se double d’une crise économique dont les effets se font déjà sentir. En réponse à celle-ci, le conseil départemental de Loire-Atlantique a donc décidé d’engager son « propre plan de relance pour soutenir l’activité des entreprises du bâtiment et des travaux publics de Loire-Atlantique ». Ce plan prévoit l’injection de 21 millions d’euros sur deux ans, en plus des budgets déjà votés.

La plus grosse somme (7,3 millions d’euros) sera consacrée à la rénovation des routes départementales : remise à niveau d’enrobés, modernisation du marquage et de la signalisation, aménagements de sécurité routière, opérations à vocation environnementale.

Soutenir la rénovation thermique des logements

Pas moins de sept millions d’euros seront également octroyés à des communes de moins de 15.000 habitants pour l’entretien de voiries communales. Enfin, 6,5 millions d’euros seront reversés aux bailleurs sociaux pour augmenter la construction de logements sociaux et accélérer leur rénovation thermique.

« Ces investissements auront, par ricochet, des effets au-delà des chantiers que nous allons engager, avec une priorité donnée à des interventions environnementales et sociales », justifie Philippe Grosvalet, président PS du conseil départemental.