Nantes : Des futurs tramways signés Alstom en 2023

TRANSPORTS Une quatrième génération de tramway sera mise en circulation dans la métropole

Frédéric Brenon

— 

Image de synthèse du futur tramway nantais (à partir de 2023) tel qu'il est envisagé par l'agence de design RCP.
Image de synthèse du futur tramway nantais (à partir de 2023) tel qu'il est envisagé par l'agence de design RCP. — RCP

La commission d’appel d’offres de Nantes métropole a tranché : c’est la société française Alstom qui construira la quatrième génération de tramway nantais. Un total de 61 rames neuves sera commandé pour un budget prévisionnel de 235 millions d’euros. La conception pourra débuter cette année, suivie par les phases d’essais et d’homologation jusqu’en 2022. Les nouveaux tramways sont attendus sur le réseau en 2023.

L’entreprise Alstom est bien connue à Nantes puisque c’est déjà elle qui avait déjà fabriqué la première génération de tramway en 1985 et dont les rames circulent encore. Ces dernières ont toutefois vocation à être retirées.

Image de synthèse de l'intérieur de la future rame de tramway nantais.
Image de synthèse de l'intérieur de la future rame de tramway nantais. - RCP

Capacité plus importante

Le futur tram aura pour principale nouveauté d’être plus long que les tramways actuellement en circulation (48 m contre 40 m maximum aujourd’hui), ce qui lui permettra d’embarquer 50 personnes supplémentaires pour un total d’environ 300 passagers. Son design, suggéré par l’agence RCP, se distinguera des rames actuelles par un nez-cabine plat et incliné, par de larges baies vitrées, par un film favorisant les reflets sur la carrosserie, et par une couleur sombre sur les flancs.

La seconde génération de tramways nantais, élaborée par Bombardier, est arrivée en 2000. La troisième, réalisée par l’Espagnol CAF, date de 2012.