« Les militants attendaient un véritable chef d'orchestre »

- ©2008 20 minutes

— 

Vous avez été élu lundi soir président de l'UMP 44 en devançant André Trillard, qui présidait depuis la création du parti. Comment expliquez-vous cette victoire ?

Je crois que les militants attendaient une animation plus forte à la tête de la fédération, un véritable chef d'orchestre qui donne le tempo. Je compte apporter plus de dynamisme, plus de réactivité dans la presse, plus de professionnalisme. Je souhaite aussi qu'on défende plus ardemment la politique de Nicolas Sarkozy.

Comment vous y prendrez-vous ?

En faisant venir davantage de personnalités, en organisant des ateliers d'échange, des débats. Je veux aussi qu'on fasse un audit de la situation dans chaque circonscription afin de définir une stratégie locale à long terme. Le parti doit se donner un nouveau rythme de travail et se mettre rapidement en ordre de marche pour les élections.

Quelles seront vos ambitions ?

Avoir un parlementaire européen en Pays de la Loire en 2009, puis reconquérir la région en 2010. Le secteur ne nous est pas favorable, il faut donc travailler plus qu'ailleurs. Les élections, ça se prépare dès aujourd'hui.

Recueilli par frédéric Brenon