Nantes : Comment la Ville a réinventé et densifié son offre d’activités estivales

ACTIVITES Dans un contexte sanitaire inédit, la ville de Nantes et les acteurs associatifs ont concocté une offre beaucoup plus importante qu’à l’ordinaire

David Phelippeau

— 

Des enfants sur une base nautique de Nantes.
Des enfants sur une base nautique de Nantes. — Ville de Nantes Stéphan Ménoret
  • En pleine crise sanitaire, la ville de Nantes a renforcé l’offre estivale pour que les Nantais puissent profiter de l’été.
  • Toujours dans un souci de respect des mesures sanitaires, le programme estival sera néanmoins bien plus dense que les années précédentes.
  • Sport et culture seront évidemment au menu et petits et grands seront concernés.

« C’est une mobilisation générale que nous annonçons pour que l’été soit réussi ! » Johanna Rolland, maire de Nantes, a présenté, jeudi après-midi, à la maison de quartier de la Bottière, l’offre d’activités estivale. « J’ai lu que 6 millions de Français pourraient se priver de vacances cet été, explique-t-elle. La crise a accentué les inégalités sociales. Les gens ont besoin de changer d’air. »

Pour ce faire et pour faire face à la crise économique et ses conséquences économiques et sociales, la Ville, aidée par le tissu associatif, a renforcé et réinventé son offre estivale toujours soucieuse de respecter les mesures sanitaires. « Elle sera plus importante que ce qui est proposé d’habitude. » « On veut que nos quartiers vivent tout l’été dans nos quartiers », martèle Aïcha Bassal, ajointe au maire en charge de la vie associative. 20 Minutes a sélectionné quelques activités/animations nouvelles d’une offre qui est amenée encore à évoluer et à se densifier.

Des multi Spots… dans les cours d’école

C’est une des grandes nouveautés. Les cours d’école (et les jardins nantais) sont réquisitionnés pour accueillir les activités. Une trentaine s’ouvre aux 6-12 ans, du lundi au vendredi et du 6 juillet au 28 août. Par ailleurs, les 20 centres socioculturels habituellement partiellement fermés l’été sont tous ouverts pour proposer une programmation d’animations.

Des aménagements d’espaces de convivialité dans les quartiers

En cas de gros coups de chaud, des espaces fraîcheur et des jeux d’eau ludiques seront testés dans de nombreux quartiers, dans des espaces et parcs dépourvus de pataugeoires (en commençant par Bottière et Dervallières).

Les Nantais invités à proposer des animations pour leur quartier

Johanna Rolland appelle cela des « appels à idées ». Les associations sont invitées à proposer encore des projets pour animer les quartiers en s’adressant directement à leur maison de quartier, leur équipe de quartier ou en adressant un mail à ete@mairie-nantes.fr. Les habitants sont aussi invités à le faire à la même adresse mail.

Des services adaptés aux publics seniors

Ils ne sont pas oubliés. L’Orpan (asso des seniors nantais) propose une offre inédite pour son public « pour sortir, bouger, flâner etc. ». Activités gratuites, ouvertes à tous les seniors (www.orpan.fr).

La culture aura aussi son mot à dire

Cet été, la Ville renforce sa programmation artistique et culturelle dans tous les quartiers et pour tous les âges. Plus de 150 « micro-événements » seront proposés par exemple sur l’espace public par plusieurs collectifs d’artistes. Pour le quartier Bottière, le théâtre du Grand T proposera des ateliers cuisine participatifs chaque vendredi au Grand T avec les habitants volontaires puis une distribution de 60 repas par semaine aux habitants du quartier.

Quelques avantages financiers…

L’Accoord (centre socioculturel de Nantes) propose de la gratuité ou des tarifs préférentiels avec par exemple Multisports qui est gratuit et des séjours proposés aux 6-17 ans gratuits pour les familles ayant un quotient familial de 1 à 3. 50 à 60 séjours sont au menu et il reste des places. Les piscines seront accessibles à un tarif unique de 1 euro l’entrée pour tous et les cartes familles à un tarif réduit à 10 euros pour l’été (tout en respectant les mesures sanitaires forcément). L’Accoord recrute actuellement 80 jeunes pour encadrer les centres de loisirs, qui accueilleront 1.500 jeunes (contre 2.000 habituellement).

Pour avoir des informations complètes, il faut aller sur metropole.nantes.fr, sur les réseaux sociaux de la Ville avec le hashtag #monéténantais, dans les maisons de quartier etc.