Des investissements records

Frédéric Brenon - ©2008 20 minutes

— 

Les conseillers généraux de Loire- Atlantique sont réunis depuis hier pour voter le budget 2009. En hausse par rapport à l'an passé, celui-ci s'élève à 1,13 milliard d'euros. Et si les recettes stagnent, les dépenses d'investissement, elles, sont portées à un niveau jamais atteint : 284,38 millions d'euros. Voici ce qu'il faut retenir.

G Hausse des impôts Pour la première fois depuis quatre ans, le conseil général décide de relever la fiscalité en augmentant la taxe foncière. Son taux actuel (6,68 %) passera en2009 à 8,53 %, ce qui apportera 22 millions d'euros de recettes supplémentaires au département. Conséquence de cette décision : les propriétaires dépenseront entre 24 euros et 36 euros de plus par an.

G Priorité pour l'habitat Pour parvenir à l'objectif départemental de 1 900 nouveaux logements sociaux par an à l'horizon 2012, le conseil double sa subvention annuelle à l'Office public d'aménagement et de construction. Un total de 25 millions d'euros, lui permettant de créer 1 000 logements, sera versé d'ici à 2013.

G Développement des routes Plus de 66 millions d'euros seront investis pour les axes routiers. Les chantiers vont en effet se multiplier en 2009 : contournement est de Carquefou, sud de Saint-Philbert, nord d'Ancenis, sud de Châteaubriant, aménagement Le Pellerin-Cheix, rénovations des ponts de Saint-Nazaire et d'Ancenis, etc.

G Acquisition de foncier Pour mener à bien son programme d'habitat, aménager des ouvrages, pérenniser les activités agricoles ou préserver des espaces sensibles, le conseil général va acquérir au moins 1 400 hectares de terrains. Coût : 10 millions d'euros.

G Collèges neufs Les chantiers de deux collèges neufs seront lancés en 2009 : Stendhal et Pré-Gauchet à Nantes. Ceux de Ligné (2011) et Héric (2012) sont confirmés. Des reconstructions sont aussi programmées à Nantes (Chantenay), Saint-Herblain (Le Hérault), Saint-Sébastien (Iles-de-Loire) et Saint-Nazaire (Jean-Neyman).