Loire-Atlantique : Des travaux en urgence pour le pont de Varades, menacé par la corrosion

SECURITE L'ouvrage d'art, construit entre 1951 et 1954, montre des signes d'usure

Julie Urbach

— 

Le pont de Varades
Le pont de Varades — Conseil départemental de Loire-Atlantique

Sa traversée était déjà interdite aux poids-lourds de plus de 19 tonnes depuis le 2 mars dernier. A partir de ce mercredi, un chantier d'ampleur démarre sur le pont suspendu de Varades, fréquenté quotidiennement par plus de 8.200 véhicules qui transitent entre la Loire-Atlantique et le Maine-et-Loire. L'ouvrage d'art, construit entre 1951 et 1954, doit en effet être renforcé en urgence. Des signes d’usure, liée à la corrosion, ont été relevés sur certains des 1.932 fils qui composent les deux gros câbles chargés de porter le «tablier» du pont long de 308 mètres.

De nouveaux appuis à installer

Avant d'engager le remplacement du système de suspension, une opération complexe et très coûteuse qui pourrait prendre entre cinq et dix ans, le département de Loire-Atlantique a choisi de renforcer le pont «par le bas». Concrètement, de nouveaux appuis vont être installés dans le lit de la Loire, en complément des piles existantes. Le conseil départemental va consacrer une enveloppe de 6,5 millions d'euros pour l'installation de ces «12 palées composées chacune de deux pieux et d’un chevêtre», qui devrait démarrer à la mi-juillet. Il faudra d'abord tracer une piste dans la Loire.

Pour les usagers, pas de gros changement puisque le pont restera en circulation pendant les travaux. Il sera de nouveau accessible à tous à la fin de l'année. Des perturbations ou coupures temporaires pourront cependant avoir lieu en fin de chantier.