Nantes : Le CHU recrute une cinquantaine d’infirmières et aides-soignantes pour l’été

SANTE Les recrutements visent à assurer des remplacements pendant l'été

Frédéric Brenon

— 

Du personnel soignant pendant la crise du Covid-19, au CHU de Nantes, le 19 mai 2020.
Du personnel soignant pendant la crise du Covid-19, au CHU de Nantes, le 19 mai 2020. — L.Venance/AFP

Fortement sollicités ces derniers mois, les personnels du CHU de Nantes ont évidemment besoin de souffler et de partir en vacances cet été. Pour assurer leurs remplacements, l’hôpital public recrute donc sans attendre une cinquantaine d’infirmières, d’aides soignantes et d’agents de bionettoyage. Il s’agira de « renforcer les équipes » ou de « répondre à des missions spécifiques », indique la direction. Les candidats se verront proposer des contrats de trois mois.

Des contrats plus longs, voire une titularisation dans la fonction publique hospitalière, peuvent être proposés par la suite, assure la direction. « Cette première embauche est l’opportunité pour de nombreux jeunes professionnels, ayant achevé leur formation, de débuter leur carrière au sein de l’établissement », indique-t-elle.

Les soignants veulent davantage de moyens

Les syndicats hospitaliers, qui dénoncent depuis plusieurs années un manque de personnel et des conditions de travail dégradées à l’hôpital, espèrent davantage de recrutements pérennes en réponse à la crise sanitaire du coronavirus. Ce sera d’ailleurs l’une des principales revendications exprimées par les soignants qui appellent à manifester ce mardi après-midi à 14h, place Alexis-Ricordeau, à Nantes​. Une centaine de mobilisations similaires est prévue partout en France ce mardi​.

Avec près de 12.000 collaborateurs pour un total de 150 métiers, le CHU de Nantes est le premier employeur de la région Pays-de-la-Loire.