Nantes : Plus de 2.000 personnes ont défilé contre les violences policières et le racisme ce lundi

MANIFESTATION Le défilé, qui s'est déroulé dans le calme, rendait hommage à George Floyd

20 Minutes avec AFP

— 

Manifestation contre les violences policières dans le monde, lundi 8 juin 2020 à Nantes.
Manifestation contre les violences policières dans le monde, lundi 8 juin 2020 à Nantes. — L.Venance/AFP

Quelque 2.300 personnes selon la police ont manifesté dans le calme lundi à Nantes, où trois rassemblements ont été organisés en une semaine pour dénoncer les violences policières et saluer la mémoire de George Floyd. Le cortège a défilé dans les rues de la Cité des ducs et marqué un arrêt au mémorial de l'abolition de l'esclavage où les manifestants ont mis un genou à terre.

« Laissez-nous respirer », pouvait-on lire sur la banderole de tête, tandis que des manifestants qui étaient pour la plupart âgés d’une vingtaine d’années brandissaient des pancartes « Who’s next ? » (Qui est le prochain ?) et « Black Lives Matter ! ».

Davantage de monde que samedi

Samedi une manifestation pacifique pour rendre hommage à George Floyd, tué le 25 mai à Minneapolis par un policier blanc, avait rassemblé un millier de personnes à Nantes, et une précédente manifestation le 2 juin 400 personnes, selon la police.

Le décès de cet Afro-américain de 46 ans a déclenché une vague de manifestations aux États-Unis et dans le monde.

En France, de nouveaux rassemblements et hommages sont prévus mardi dans plusieurs villes au moment où auront lieu les obsèques de George Floyd à Houston (Texas).