Déconfinement à Nantes : Ce qui change dans les transports en commun cette semaine

SEMITAN Horaires, masques, règles de distanciation... Les nouveautés sont nombreuses pour cette semaine de déconfinement

Frédéric Brenon

— 

Une rame de tramway de la Semitan, à Nantes.
Une rame de tramway de la Semitan, à Nantes. — S.Salom-Gomis/Sipa

Il y avait relativement peu de voyageurs dans les transports en commun nantais ce lundi matin. Les services de la Semitan sont pourtant montés en puissance pour aborder cette semaine de déconfinement. Ce qu’il faut retenir.

Fréquence de type « jour jaune »

Depuis ce lundi, la fréquence du réseau Tan passe en « jour jaune », soit environ 75 % du trafic normal d’un « jour bleu ». « Un véritable enjeu alors que pendant la période du confinement, 30 % de l’offre était assurée », explique la société. Les tramways et bus circulent jusqu’à 22h30 le soir. Côté navibus, un passage est prévu toutes les 20 minutes. Le passage en « jour vert » est programmé au 2 juin.

Fréquentation moindre

Malgré les prévisions de trafic, le respect de la distanciation physique requise par l’Etat ne permettra pas d’accueillir tout le monde, loin de là. Seulement 20 % de la fréquentation d’un jour bleu est attendue. En période de confinement, la fréquentation moyenne n’était que de 8 %.

Masque obligatoire à bord

Il faut s’y habituer : le port d’un masque est indispensable pour rentrer dans les rames. Des contrôles seront menés régulièrement. Sur le quai ou à l’intérieur, la distance d'un mètre entre chaque voyageur est également demandée. Des sièges ont été condamnés avec un petit écriteau. Un marquage au sol aide aussi à respecter l’écart.

Spécificités des bus

Dans les bus, pour éviter les contacts avec le conducteur, la vente de tickets n’est pas autorisée. Il faut donc déjà disposer de son ticket acheté ou téléchargé. Quant aux montées et descentes, elles s’effectuent désormais par les portes de devant et de derrière.

Nettoyage renforcé

Le nettoyage des rames et stations est renforcé depuis plusieurs semaines. Un nettoyage complet de chaque véhicule est effectué tous les soirs. Des parois permettant d’isoler le conducteur de bus sont installées progressivement.