Coronavirus à Nantes : Ils sortent (encore une fois) sans attestation et caillassent une ambulance

CONFINEMENT Deux hommes de 23 et 49 ans ont été placés en garde à vue, mardi

J.U.

— 

Illustration d'une ambulance
Illustration d'une ambulance — L. Venance/ AFP

C’est un témoin de la scène qui a prévenu les forces de l’ordre. Mardi matin, deux personnes ont été interpellées par la police en centre-ville de Nantes après avoir été aperçus en train de caillasser une ambulance. Les deux hommes, qui étaient entre-temps montés dans le tramway en direction de Pirmil, ont été arrêtés dans la rame, au niveau de la chaussée de la Madeleine, peu après 10h30. Ils ont été placés en garde à vue.

Selon la police, ces individus âgés de 23 et 49 ans ont reconnu « avoir lancé des cailloux ». Un projectile a notamment été retrouvé sur l’un d’entre eux. Par contre, ni l’un ni l’autre n’était en possession de la fameuse attestation nécessaire pour pouvoir sortir de chez soi.

Déjà verbalisés plusieurs fois

Le plus jeune, ayant déjà été verbalisé trois fois ces derniers jours, soupçonné d’être l'« auteur des violences avec arme sur l’ambulance », doit être déféré ce mercredi. L’autre homme, qui avait déjà violé à deux reprises lesrègles de confinement, est convoqué devant le tribunal de police en juin.