Coronavirus à Nantes : Tous les marchés vont fermer, même celui de Talensac

EPIDEMIE L'intégralité des marchés de la ville seront fermés jusqu'à nouvel ordre, annonce le préfet ce mardi

J.U.

— 

Le marché de Talensac à Nantes
Le marché de Talensac à Nantes — J. Urbach/ 20 Minutes

Une nouvelle disposition afin de faire en sorte que les gens sortent le moins possible de chez eux. Alors que le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé lundi soir la fermeture des marchés alimentaires, sauf dérogation, la mesure entre en application à Nantes. Ce mardi soir, le préfet de Loire-Atlantique a indiqué que l’intégralité des marchés de la ville seront fermés jusqu’à nouvel ordre, « le moins longtemps possible », Talensac compris.

Mis en place depuis quelques jours, le système de drive (qui permet aux clients de venir chercher sa commande directement sur place) de ce marché couvert ne sera cependant pas remis en cause. « L’objectif est que les producteurs puissent continuer à écouler leur marchandise », explique le préfet Claude d’Harcourt, qui invite d’autres marchés du département à développer le même dispositif.

De « petits marchés de village » maintenus

Car ailleurs en Loire-Atlantique, les halles couvertes, comme celles de Saint-Nazaire, devront elles aussi fermer leurs portes. Le préfet indique qu’il étudiera dans la soirée plusieurs dérogations adressées par certaines petites communes. « Le critère est de savoir s’il y a un supermarché à proximité », indique Claude d’Harcourt. Quelques dizaines de « petits marchés de village » pourraient donc être maintenus.