Coronavirus à Nantes : La mairie lance un groupe Facebook pour « coordonner » l’entraide

SOLIDARITE Un numéro vert et une adresse mail complètent le dispositif

Julie Urbach

— 

Des Nantais sur leur balcon pendant le confinement, en mars 2020
Des Nantais sur leur balcon pendant le confinement, en mars 2020 — S. Salom Gomis/ SIPA
  • La page Nantes Entraide a été lancée vendredi soir par la mairie de Nantes.
  • Elle vise à mettre en relation les propositions et les besoins afin que « l’esprit de solidarité ne devienne pas contre-productif ».

Faire respecter les mesures de confinement, tout en facilitant la vie des habitants. Voilà avec quel état d’esprit la mairie de Nantes annonce faire face à la crise sanitaire qui touche le pays. Face à la multiplication d’initiatives et d’actions de solidarité ces dernières heures, la ville a lancé vendredi soir un groupe Facebook afin de « coordonner » toutes les bonnes idées. « L’esprit nantais de solidarité est encore plus précieux en cette période, estime Johanna Rolland, la maire (PS) de Nantes. Mais il doit se faire avec des règles, pour ne pas qu’il devienne contre-productif. »

Depuis vendredi soir, les habitants, associations ou entreprises du territoire pourront donc se mettre en relation sur la page Facebook Nantes Entraide. « Une porte d’entrée unique » gérée par la mairie, qui s’engage à réguler les échanges et même à apporter un soutien opérationnel à certaines initiatives. Elle prévient cependant qu’elle « se garde la possibilité de refuser notamment pour des raisons sanitaires et de protection des citoyens donateurs et volontaires ».

Un numéro vert (0800 01 90 00) et une adresse mail (entraide@mairie-nantes.fr) sont aussi lancés pour permettre à tous ceux qui le souhaitent de proposer ou demander de l’aide. « Il y a des besoins, comme ce boucher qui se retrouve avec 200 kg de viande sur les bras et qui ne sait pas à qui donner sa marchandise », illustre Johanna Rolland.

Déjà des groupes actifs

La solidarité n’a pas attendu la création de cette plateforme pour s’exprimer. Ces dernières heures, plusieurs initiatives ont émergé sur la toile, et notamment autour du groupe Facebook Solidarité Nantes. Dès lundi, des dizaines de restaurateurs nantais se sont par exemple mis en relation pour proposer aux clients de venir récupérer leurs invendus, certains à prix coûtant. La bienveillance envers les agents hospitaliers est également très vive, avec envoi de pizzas, plats cuisinés, masques faits maison et même la création récente d' une cagnotte en ligne. Sur Tousse-ensemble Nantes, on s’échange aussi des bons plans, photos, et infos. En cette période, plusieurs associations sont aussi en recherche active de bénévoles.