Coronavirus à Nantes : Le stationnement devient gratuit, les trams encore réduits

TRANSPORTS Le stationnement dans la rue est désormais gratuit, mais une attestation doit être placée sur le tableau de bord, indique la mairie

Julie Urbach

— 

Le stationnement est gratuit jusqu'à nouvel ordre à Nantes.
Le stationnement est gratuit jusqu'à nouvel ordre à Nantes. — © Fabrice ELSNER

Les Nantais étant invités à rester chez eux ces prochains jours, épidémie de coronavirus oblige, les transports s’adaptent. Ces dernières heures, deux mesures importantes ont été annoncées.

D’abord, le stationnement dans la rue est désormais gratuit, et ce jusqu’à nouvel ordre, indique la mairie de Nantes. Objectif : « Faciliter la vie des habitants, en particulier les personnels soignants et personnes mobilisées par la situation sanitaire, ou encore celles qui sont amenées à se déplacer pour travailler ou se soigner ».

Attention, la fameuse attestation de déplacement dérogatoire doit être déposée sur le tableau de bord comme justificatif. La mesure concerne la voie publique (stationnement résidentiel également) mais pas les parkings.

Dans le bus, on ne monte plus par l’avant

En parallèle, et alors que le télétravail est encouragé pour les salariés, le réseau de transports en commun nantais a encore réduit sa fréquence. Les trams et les bus circulent en « jours violets », c’est-à-dire comme un samedi. Il n’y aura cependant pas le service de nuit qui va avec.

De nouvelles modalités pratiques ont été décidées, pour des raisons sanitaires, notamment dans les bus : « La montée ne se fera plus par l’avant (…) mais par les portes centrales ou arrière. Cet accès se fera en ouverture automatique (sans action des voyageurs), gérée par le conducteur. La cabine du conducteur et les portes avant seront neutralisées », indique la Semitan