Loire-Atlantique : Les pompiers débordés après les violentes pluies de ce dimanche matin

TEMPÊTE LEON De nombreuses inondations sont recensées à l’ouest et au sud de Nantes ce dimanche

F.B.
— 
Des pompiers de Loire-Atlantique, ici à Nantes.
Des pompiers de Loire-Atlantique, ici à Nantes. — F.Brenon/20Minutes

Le passage de la tempête Léon sur la Loire-Atlantique s’est accompagnée de violentes pluies et chutes de grêle ce dimanche matin. Les communes les plus touchées sont Nantes, Bouguenais, Bouaye, Vertou, Saint-Jean-de-Boiseau et Pornic, rapporte le service départemental d'incendie et de secours (Sdis). Près de 600 pompiers et quelque 300 engins sont mobilisés pour des inondations, notamment de logements.

A Bouaye et Saint-Jean-de-Boiseau, deux couples de personnes âgées « piégés par la montée des eaux » ont ainsi dû être secourus. A Basse-Goulaine, une famille de trois personnes s’est retrouvée bloquée dans son domicile. Les pompiers sont également intervenus pour une inondation menaçant le lycée agricole Daniel-Brottier à Bouaye ainsi que l'hôpital local de Bourgneuf-en-Retz.

Plus globalement, plusieurs routes de Loire-Atlantique ont été coupées par des débordements de cours d’eau, notamment la 2x2 voies Nantes-Vannes au niveau de Saint-Herblain.