A l'usine Airbus, Louis Gallois cherche à « rassurer » l'équipage

- ©2008 20 minutes

— 

Aucune annonce d'importance n'a été faite. Louis Gallois, le président d'EADS, est venu hier « rassurer » les salariés d'Airbus de Bouguenais (3 500 employés, intérimaires et sous-traitants compris), théâtre de fortes mobilisations en 2007. « Il voulait montrer qu'il était bien aux commandes », résume Miguel Salles, élu (CGT) au comité d'entreprise. Le patron a refusé de rencontrer le syndicat, qui voulait lui remettre une motion hostile.