Nantes métropole : Feu vert aux travaux de requalification de la route de Clisson

URBANISME L’hideuse ancienne pénétrante va être réaménagée et apaisée sur une longueur de six kilomètres

Frédéric Brenon

— 

La route de Clisson, ici  à proximité de la gare de Vertou.
La route de Clisson, ici à proximité de la gare de Vertou. — Google street view

Elle s’étend sur six kilomètres et quatre communes (Nantes, Saint-Sébastien-sur-Loire, Vertou et Basse-Goulaine). Au fur et à mesure des années, la route de Clisson, au sud-est de l’agglomération, a vu fleurir de nombreux logements et commerces sans véritable cohérence. Sa traversée est, du reste, fastidieuse pour les automobiles et dangereuse pour les deux-roues. Le trafic y est pourtant important (13.000 véhicules par jour), autant aux heures de pointe pour les trajets domicile-travail que le week-end pour la desserte des zones commerciales Pôle sud et Saint-Seb' boulevard

Conscients du problème, les élus de Nantes métropole, réunis en session ce vendredi, ont voté un plan de requalification des six kilomètres de cette ancienne pénétrante. L’idée est tout d’abord de regrouper les zones commerciales, de logements et de services en valorisant, en particulier, les pôles du Lion d’Or, de l’Ouche-Catin, de la gare de Vertou ou du Laurier-Fleuri. Il s’agit aussi d’apaiser la circulation en développant les zones 30, en sécurisant les pistes cyclables, en élargissant certains trottoirs et en facilitant le passage des transports en commun.

Travaux jusqu’en 2027

Les premiers travaux débuteront en 2021 avec la création de deux ronds-points à l’angle de la rue Marie-Curie et, 500 m plus à l’est, au croisement de la route du Loroux-Bottereau. De nouveaux logements et commerces doivent également être implantés autour de la gare de Vertou à partir de 2022. Le secteur Lion d’Or serait davantage concerné à partir de 2024. L’ensemble des travaux devrait s’achever en 2027. L’enveloppe prévisionnelle s’élève à 11,8 millions d’euros.

« Il y avait nécessité de réaliser un travail important sur cette ancienne route nationale », approuve Rodolphe Amailland, maire de Vertou.