Nantes métropole : Circuler sur le réseau TER avec un ticket de tram ou un abonnement TAN, c’est possible

BON PLAN Le dispositif, moins cher qu'un billet SNCF, est très peu connu

Frédéric Brenon

— 

Un train TER en gare de Nantes.
Un train TER en gare de Nantes. — FABRICE ELSNER/20MINUTES

De l’aveu même des élus, le dispositif est « peu connu ». Le conseil métropolitain de Nantes métropole a voté ce vendredi le renouvellement de la convention passée entre la SNCF, la Semitan et la région Pays-de-la-Loire concernant l’utilisation des titres de transports TAN sur le réseau TER. Concrètement, il est possible de se déplacer en train, au sein du territoire de la métropole nantaise, avec un simple ticket ou un abonnement TAN. Une possibilité qui revient bien moins cher au voyageur qu’un billet SNCF.

Dans les limites de la métropole

Malgré le déficit de notoriété, un peu plus de 6.000 voyages sont ainsi réalisés par ce biais chaque jour. Le coût pour la collectivité s’élève à 1,6 million d’euros par an. « Attention, si le trajet sort des frontières de la métropole, pour aller de Nantes à Clisson par exemple, le dispositif n’est plus valide », rappelle Bertrand Affilé, vice-président en charge des transports. Les gares concernées sont donc celles de Nantes, Chantenay, Rezé, Bouaye, Saint-Sébastien-sur-Loire, Vertou, Mauves, Thouaré, Couëron, Saint-Herblain-Indre et La Chapelle-sur-Erdre.

Métrocéane, bien pratique aussi

En parallèle, Nantes métropole a également prolongé pour deux ans la validité du titre Métrocéane. Ce billet multimodal permet de voyager entre Nantes et Saint-Nazaire en empruntant à la fois le réseau TAN, le réseau Stran et le réseau Aléop (cars et trains). Son prix varie de 5,80 euros à 23,20 euros par jour selon la distance parcourue. Quelque 500.000 voyages Métrocéane ont été recensés en 2018.