VIDEO. Nantes : On a testé la nouvelle ligne de Navibus pour traverser la Loire

TRANSPORTS La ligne N2 a effectué ses premiers voyages ce mardi après-midi, entre l'île de Nantes et le Bas Chantenay

Julie Urbach

— 

Le Navibus N2 sur la Loire à Nantes
Le Navibus N2 sur la Loire à Nantes — J. Urbach/ 20 Minutes
  • Quinze ans après l'ouverture du premier Navibus Loire, une deuxième ligne a été inaugurée ce mardi à Nantes.
  • Les navettes effectuent la liaison entre le Hangar à Bananes et le quartier du Bas-Chantenay.

On aurait dû s’habiller plus chaudement (ou s’asseoir à l’intérieur), mais sinon le voyage valait le détour. Ce mardi après-midi, 20 Minutes a fait partie des premiers passagers de la nouvelle ligne de Navibus, qui relie désormais le Hangar à Bananes au quartier du Bas-Chantenay. En à peine six minutes (ça passe vraiment très vite), la navette d’une capacité de 120 personnes et dix vélos a eu le temps de quitter le ponton flambant neuf situé au pied de la grue Titan grise, pour foncer de l’autre côté de la Loire jusqu’à l’embarcadère aménagé aux Docks de Chantenay.

« On découvre Nantes sous un nouveau jour, se réjouit un passager, assis tout à l’avant pour profiter du spectacle et du vent en pleine figure. Je ne connaissais pas du tout ce coin », dit-il en observant la nouvelle brasserie et la grue noire, inscrite aux monuments historiques en 2018 mais encore peu connue du grand public. En chemin, les jolies façades colorées de Trentemoult défilent sous nos yeux, et on peut parfois dire coucou aux passagers de l’autre ligne. Au retour, se dressent au loin la grue jaune, la tour Bretagne, la butte Sainte-Anne… La grue grise est maintenant toute proche et ça bouge un peu. Quelques secondes plus tard, tout le monde descend.

« Ça fera une autre balade à proposer à mes amis quand ils me rendent visite à Nantes, sourit une retraitée. Pour le prix d’un ticket de tram, c’est vraiment sympa. » Un départ toutes les 20 minutes, de 7h à 20h (minuit les week-ends d’été), est prévu pour ce bateau, appelé Heb Ken, qui affiche un look différent du premier Navibus, lancé il y a 15 ans. En 2019, le service a transporté plus de 755.700 passagers (dont près de 62.500 sur l’Erdre). Trois autres lignes fluviales doivent ouvrir sur la Loire d’ici à 2023.