Nantes : Une information judiciaire pour meurtre ouverte après la mort d’une jeune femme à Orvault

FAITS DIVERS La victime avait été découverte dans sa baignoire, samedi, dans un appartement d'Orvault

F.B.

— 

Un enquêteur de la police judiciaire (illustration).
Un enquêteur de la police judiciaire (illustration). — N. Pastor / SIPA

Trois jours après la découverte du corps sans vie d'une jeune femme âgée de 19 ans, à Orvault, une information judiciaire pour homicide a été ouverte ce mardi, rapporte Pierre Sennès, procureur de la République de Nantes. Concrètement, cela signifie qu’un juge d’instruction a été saisi et que l’hypothèse criminelle est privilégiée.

La jeune victime a été retrouvée samedi après-midi dans l’appartement où elle résidait, quartier Plaisance, à Orvault, en banlieue nantaise. Elle se trouvait dans sa baignoire lorsque sa mère l’a découverte, vers 15h. Les secours n’ont pu la réanimer. Son corps présentait des traces de brûlures et de coups. L’autopsie n’est toutefois pas parvenue à déterminer les causes exactes du décès.

Selon Ouest-France, un mineur, qui connaissait la victime, a été placé en garde à vue dimanche puis relâché ce mardi.