Nantes : Des commerçants agissent (enfin) contre les portes ouvertes en plein hiver

CHAUFFAGE A Nantes, l’association de commerçants Plein Centre vient de lancer une campagne de sensibilisation

Julie Urbach

— 

Le 23 janvier 2019. Il fait 4°C à Nantes et cette boutique a gardé ses portes ouvertes
Le 23 janvier 2019. Il fait 4°C à Nantes et cette boutique a gardé ses portes ouvertes — J. Urbach/ 20 Minutes
  • De nombreux magasins laissent encore leurs portes grandes ouvertes.
  • A Nantes, l’association des commerçants du centre-ville tente de les convaincre d’abandonner cette mauvaise habitude.

Il suffit de se promener en centre-ville pour le constater. Même en plein hiver, nombreux sont les magasins qui laissent leurs portes grandes ouvertes, le chauffage poussé à fond à l’intérieur. Un an après que 20 Minutes s'est intéressé à cette mauvaise habitude, pas grand-chose n’a changé… Mais l’association de commerçants nantais Plein Centre vient de lancer une campagne de sensibilisation.

« Nous avons commencé le porte à porte rue d’Orléans et rue Crébillon cette semaine, explique Jérôme Decoster, animateur transition énergétique chez Plein Centre. Les réactions sont variables, car même si ça bouge de plus en plus sur le sujet, il est parfois difficile de remettre en cause une pratique commerciale très ancrée, surtout chez les grandes enseignes. En fermant la porte, les commerçants se disent qu’ils vont perdre du flux de clientèle… »

Confort des collaborateurs et des clients

Afin de convaincre les plus récalcitrants, l’association Plein Centre a listé toute une série d’arguments ainsi qu’un témoignage dans un tract, au ton pédagogique. Confort des employés et des clients, lutte contre le gaspillage énergétique, économies, meilleure image… Et à ceux qui rétorquent que leur porte est trop lourde ou peu pratique, l’association suggère d’aider les clients à l’ouvrir, ce qui constituerait « un vrai geste commercial ».

Selon Plein Centre, une petite dizaine de boutiques nantaises, auraient déjà apposé l’affichette de l’opération sur leur vitrine, pour témoigner de leur engagement tout en signifiant aux passants que la boutique est bel et bien ouverte. « Le but est de valoriser ceux qui s’inscrivent dans la démarche mais également de donner envie aux commerçants voisins de s’y mettre à leur tour », insiste Jérôme Decoster. Selon l’association, fermer sa porte permettrait de réduire de 50 % sa consommation d’énergie.