Nantes : Blocage de dépôts de bus et de tram, retour progressif à la normale

MANIFESTATION Des opposants à la réforme des retraites ont bloqué, une nouvelle fois, plusieurs dépôts de la Semitan

F.B. et D.P.

— 

Des bus de la Tan restent bloqués au dépôt.
Des bus de la Tan restent bloqués au dépôt. — Frederic Brenon / 20 Minutes

Grosse pagaille ce mercredi matin. Comme la semaine dernière, des opposants à la réforme des retraites ont bloqué des dépôts de la  Semitan . « En raison de blocage depuis 5h, par des manifestants externes à l’entreprise​, des dépôts de tramways de Dalby, de Trocardière et de Saint-Herblain, le réseau est fortement perturbé », justifiait la direction de la Semitan. Les lignes de tramway ont été coupées et circulaient avec une fréquence extrêmement réduite. Certaines lignes de bus ne circulaient pas du tout.

Vers 10h30, les blocages ont été levés. Le trafic revient progressivement à la normale, explique la direction de la TAN, laquelle avait demandé « l’intervention des forces de l’ordre ».

Des bus relais mis en place

« C’est quoi ce bazar encore ? C’est à vous faire regretter de prendre les transports en commun. Heureusement, la TAN a plutôt bien réagi en affrétant des bus relais », témoignait Freddy, confronté à l’absence de tramways sur la ligne 3.

« Ils ont raison de faire grève, mais le problème c’est qu’ils embêtent tout le monde », râlait une abonnée retraitée. Un autre voyageur, présent dans un bus relais archi-bondé, lui, soutenait cette manifestation : « C’est le seul moyen de se faire entendre ! Il faut les soutenir. C’est pour nos enfants qu’ils font ça. »