« Gilets jaunes » à Nantes : Dix-sept personnes en garde à vue après la manifestation de samedi

MANIFESTATION Vingt-deux personnes ont été interpellées samedi après-midi à Nantes lors de la mobilisation des « gilets jaunes »

David Phelippeau

— 

La manifestation des gilets jaunes samedi 11 janvier à Nantes.
La manifestation des gilets jaunes samedi 11 janvier à Nantes. — Loic VENANCE / AFP

Samedi après-midi, la manifestation des « gilets jaunes » a rassemblé près de 2.000 personnes dans le centre-ville de Nantes. Cet acte 61 a donné lieu à des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre.

Selon Ouest-France et Presse Océan, vingt-deux manifestants ont été interpellés. La plupart d’entre eux pour des transports d’objets dits « dangereux » (bouteilles, couteaux, fumigènes, pétards). Ce dimanche matin, on a appris que dix-sept avaient été mis en garde à vue.

Par ailleurs, toujours selon la presse locale, un gendarme mobile a été blessé au visage par un pavé. Il a néanmoins pu quitter l’hôpital après avoir reçu des points de suture.