Nantes : Le château annule son exposition sur l’enfance, prévue depuis cinq ans

FLOP La direction du château des Ducs, qui avait lancé une collecte sur le thème de l'enfance auprès des habitants, indique ne pas avoir recueilli suffisamment d’objets

J.U.

— 

NANTES, le 22/04/2013 Le chateau des ducs de Bretagne
NANTES, le 22/04/2013 Le chateau des ducs de Bretagne — Fabrice Elsner

Elle est annoncée pour 2020, figure toujours sur le site Internet, mais n’aura finalement pas lieu. L’exposition collaborative « Grandir à Nantes au XXe siècle », organisée par le Château des ducs, a été annulée, a appris 20 Minutes. « Malgré tous les relais dans la presse, nous n’avons pas suffisamment recueilli d’objets lors de la collecte pour en faire une exposition à part entière », regrette-t-on à la direction du château.

Les organisateurs avaient lancé en 2015 un appel aux habitants pour qu’ils viennent « déposer, prêter et raconter des objets de leur enfance ». Etaient par exemple recherchés du mobilier de chambre, des jouets, des dessins ou encore de vieux documents. Concernant les dépôts déjà effectués, « soit les objets ont été rendus aux donateurs, soit d’autres intégreront la collection permanente du musée sur ce thème », indique le château.

LU à l’honneur

L’année sera tout de même bien chargée puisque trois expos sont d’ores et déjà annoncées, sur des périodes plus longues et « qui couvrent toutes les différentes périodes de vacances scolaires ».

Le 4 avril prochain sera inaugurée une grande exposition qui durera neuf mois, sur l’histoire de l’entreprise Lefèvre-Utile (LU). A partir du mois de mai, l’artiste contemporain africain Romuald Hazoumé apportera son regard sur la traite négrière. Les visiteurs découvriront en octobre une exposition dédiée à l’un des plus grands conquérants de l’Histoire, Gengis Khan.