Les Petits Frères des pauvres bien soutenus

Antoine Gazeau - ©2008 20 minutes

— 

La crise n'interdit pas les gestes de solidarité. La grande vente des Petits Frères des pauvres, qui a lieu tous les deux ans à l'Externat des enfants nantais, a rapporté 210 000 euros au cours de la seule journée de samedi. La même somme qu'en deux jours en 2006 ! Une générosité bien accueillie par la fraternité de Nantes, qui en vit à 95 % et compte toujours plus de bénévoles - environ 800 - « même s'ils restent moins longtemps », précise la présidente de l'association, Lucienne Gallet.

La fraternité fêtera ses 50 ans en 2009. Elle promet notamment une grande marche solidaire, en octobre, « pour sensibiliser à l'importance du maintien à domicile des personnes âgées : la maison de retraite, ce n'est pas l'idéal pour une fin de vie ». Le message est déjà passé auprès des quelque 3 000 visiteurs reçus ce week-end lors de la vente. Malgré la crise financière, ils ont acheté. Photos anciennes, tableaux ou bougeoirs, et surtout, meubles et bijoux. « On en a plus vendu qu'il y a deux ans, raconte Lucienne Gallet. Les gens veulent de l'or, c'est une valeur sûre en ce moment ! »