FC Nantes : Au FCN, le mercato d’hiver ne rime pas toujours avec misère

FOOTBALL Alors qu’il n’est jamais simple de recruter l’hiver, sous l’ère Kita, le recrutement du FC Nantes en janvier a parfois été une réussite

David Phelippeau

— 

Préjuce Nakoulma.
Préjuce Nakoulma. — JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
  • Le FC Nantes doit faire signer sa première recrue hivernale ce mercredi : l’attaquant belge Renaud Emond.
  • Le président Kita s’est souvent montré actif en janvier depuis son arrivée en 2007.
  • Avec parfois de belles réussites, ce qui n’est souvent pas gagné à cette période de l’année.

Le FC Nantes a passé la deuxième dans ce mercato hivernal. Après le retour de prêt d’Anthony Limbombe, l’attaquant belge du Standard de Liège Renaud Emond (28 ans) doit passer la visite médicale ce mercredi puis s’engager pour deux ans et demi contre une indemnité de transfert située entre 3 et 4 millions d’euros. « Je l’ai toujours dit, le mercato d’hiver est très difficile parce que c’est un recrutement d’opportunités et le marché n’est pas vraiment ouvert », prévenait la semaine dernière l’entraîneur Christian Gourcuff. Se renforcer au cœur de janvier n’est souvent pas simple. Depuis son arrivée en 2007, Waldemar Kita s’est souvent montré actif à cette période de l’année, avec de gros échecs à la clé (Bangoura, Le Tallec, Shechter etc.), mais aussi au moins quatre belles réussites immédiates. Voici ce petit top 4 par ordre chronologique.

Filip Djordjevic, grand artisan de la remontée en Ligue 1 en 2008 et en 2013

L’attaquant serbe (32 ans), actuellement au Chievo Verone, restera comme l’un des plus grands buteurs du FCN avec près de 70 réalisations en Ligue 2 et Ligue 1 de 2008 à 2014. Débarqué à la Jonelière en janvier 2008 à 21 ans, Djordjevic inscrit sept buts en 18 matchs (dont seulement sept titularisations) et participe grandement à la remontée en L1. En 2012-2013, il réalise son meilleur exercice encore en Ligue 2 avec 20 buts. Il en signe un importantissime pour la remontée à Caen, le 14 mai 2013.

Fernando Aristeguieta, une efficacité instantanée, mais sans lendemain

L’attaquant vénézuélien est prêté le 10 janvier 2013 par Caracas pour six mois. Lui aussi enfile le costume de buteur lors des premières semaines en inscrivant 8 buts (dont un triplé) en Ligue 2 en seulement onze titularisations. A tel point que le FCN lève l’option d’achat en fin d’exercice 2012-2013. La suite sera beaucoup glorieuse à Nantes avec deux prêts à Philadelphie et au Red Star. A 27 ans, Aristeguieta évolue actuellement en première division mexicaine.

Guillaume Gillet, le juste milieu

C’est le premier joueur amené à Nantes par Mogi Bayat, l’actuel directeur sportif officieux du FC Nantes. Après des adieux émouvants à Anderlecht, Guillaume Gillet s’engage pour deux ans et demi avec le FCN en janvier 2016. Le milieu de terrain international belge s’impose tout de suite comme un élément essentiel dans l’effectif de Der Zakarian. En difficultés (comme toute l’équipe) avec René Girard d’août 2016, Gillet rayonne ensuite sous le commandement de Sergio Conceição. Ce qui donne des envies d’ailleurs au joueur, qui part à l’Olympiakos. A 35 ans, il évolue actuellement à Lens (L2).

Préjuce Nakoulma, quatre mois tonitruants et plus rien…

Après avoir résilié son contrat fin décembre avec le club turc de Kayserispor, Préjuce Nakoulma débarque vraiment à Nantes en février 2017 après des semaines de discussions et négociations. Véloce, rapide, puissant… Le Burkinabé apporte de la percussion au onze de Sergio Conceição. Il marque six buts en dix titularisations. La suite sera moins prolifique (2 buts sur une saison avec Ranieri). Blessures, refus de s’entraîner, envie de départ : Nakoulma n’en fait qu’à sa tête. Il résilie en août 2018 en conflit avec la direction du FCN. A 32 ans, il vient de s’engager à Orléans en L2.