Nantes métropole va lâcher plus de 5 millions d’euros pour rénover le stade de la Beaujoire

STADE Les travaux consisteront à augmenter le nombre de sanitaires, étancher la toiture et sécuriser les accès des supporters

F.B.
— 
La Beaujoire.
La Beaujoire. — D.P. / 20 minutes

Dix mois après l'abandon du projet de nouveau stade, Nantes métropole s’apprête à dépenser 5 millions d’euros pour l’amélioration du stade de la Beaujoire. Les élus métropolitains ont en effet approuvé vendredi un programme de travaux portant sur la période 2020-2021. Il s’agit tout d’abord de rénover les sanitaires des tribunes Jules-Verne, Loire et Présidentielle. Leur nombre sera augmenté de manière significative, notamment en faveur du public féminin et des personnes à mobilité réduite.

Il s’agit également de reprendre l’étanchéité de la couronne principale du stade ainsi que des coursives. Enfin, une partie des travaux consistera aussi à sécuriser les accès des supporters visiteurs et des équipes adverses, à la demande de la préfecture. La facture totale s’élève à 5,2 millions d’euros.

Il y aura d’autres dépenses

D’autres dépenses se profilent avec l'accueil de la Coupe du monde de rugby 2023. Il faudra notamment remplacer la pelouse vieillissante. Des discussions sont entamées avec le FC Nantes, principal utilisateur de l’enceinte. La convention d’occupation du stade liant le club à la collectivité arrivera à échéance en 2021.

Inauguré en 1984, le stade de la Beaujoire peut accueillir 35.000 spectateurs.