Nantes : Du personnel de la tour Bretagne évacué après une odeur de brûlé

FAITS DIVERS Le service numérique de Nantes métropole, au 27e étage, a été évacué en raison de fumées

J.U.

— 

A Nantes le 17 fevrier 2015- La Tour Bretagne a Nantes
A Nantes le 17 fevrier 2015- La Tour Bretagne a Nantes — Julie Urbach / 20 Minutes

L’alerte a été donnée vers 15h. Au 27e étage de la tour Bretagne, ce mardi après-midi, des personnels ont senti une odeur de brûlé, rapportent les pompiers. Sur place, ces derniers ont évacué et pris en charge 30 personnes, dont l’une qui a fait un malaise. Toutes travaillent au service numérique de Nantes métropole.

Selon les pompiers, cette émanation de fumées irritantes est due à « la surchauffe d’un
onduleur électrique », un appareil qui a pour principale mission de prendre le relais du secteur lorsque des coupures de courant se produisent (ce qui a été le cas ce midi). Une ventilation des locaux est désormais nécessaire. L’opération, en cours, mobilise une quinzaine de pompiers. Les salariés se sont installés à un autre étage du bâtiment.

Erigée en 1976, la tour Bretagne (144 mètres) est l’une des plus hautes tours de bureaux de province. Libérée peu à peu de ses occupants, elle doit faire prochainement l’objet d'importants travaux de sécurisation.