Nantes : Les marches des fiertés encore une fois dégradées

SOCIETE Les marches arc-en-ciel desservant le cours des 50-Otages à Nantes sont régulièrement la cible d’actes homophobes

F.B.

— 

Les marches des fiertés à nouveau dégradées, le 10 décembre 2019 à Nantes.
Les marches des fiertés à nouveau dégradées, le 10 décembre 2019 à Nantes. — J.Urbach/20Minutes

Rebelote. Baptisé « marches des fiertés » en hommage à la communauté gay, lesbienne, bisexuelle et transsexuelle, l’escalier multicolore qui relie la rue Beaurepaire au cours des 50-Otages à Nantes a été dégradé dans la nuit de lundi à mardi avec de la peinture. Les agents d’entretien ont tenté de nettoyer mais une partie des dégâts restent visibles. L’acte de malveillance a été condamné par la maire de Nantes, Johanna Rolland.

« Chaque dégradation est une insulte. Chacun. e doit pouvoir aimer, tenir une main, s’embrasser dans la rue », a également réagi  Mahaut Bertu, conseillère municipale en charge de la lutte contre les LGBTphobies

Peintes en juin 2018, à l’occasion de la Gay Pride, les « marches des fiertés » avaient déjà été dégradées à quatre reprises avant ce nouvel épisode. Elles avaient été repeintes récemment. Elles seront, encore une fois, remises en couleur, promet la mairie de Nantes.