Loire-Atlantique : Face à la surconsommation d’essence, la préfecture appelle à la raison

LOIRE-ATLANTIQUE Un nombre important de stations essence sont en pénurie. Alors que la raffinerie la plus proche, celle de Donges, n’a jamais été bloquée

F.B.

— 

Une station service Carrefour fermée faute de carburant le 3 décembre 2019 (illustration).
Une station service Carrefour fermée faute de carburant le 3 décembre 2019 (illustration). — M.Gile/Sipa

Plus d’une vingtaine de stations-service de Loire-Atlantique sont encore à sec mardi soir. Pourtant, la raffinerie de Donges fonctionne normalement, rappelle la préfecture de Loire-Atlantique. La pénurie de carburant est uniquement due à une « surconsommation » du fait de la « multiplication des pleins de précaution » depuis l’annonce de blocages de dépôts pétroliers par des manifestants dans les départements voisins. Ainsi, la consommation aurait augmenté de 60 % dans les stations de Loire-Atlantique ces derniers jours, affirme la préfecture.

« Soyons raisonnables »

« Se réapprovisionner par précaution a pour seul effet de provoquer des ruptures dans certaines stations. A ce stade, aucun arrêté de restriction pour le carburant n’est prévu en Loire-Atlantique. Soyons responsables et ne faisons pas le plein inutilement », insiste la préfecture du 44 dans un message diffusé sur Twitter.

Ce mardi, les blocages de plusieurs dépôts du Grand ouest ont été levés. C’est notamment le cas en banlieue rennaise, à La Rochelle ou au Mans.