VIDEO. Nantes : Les habitants de Bellevue « dégoûtés » après l’incendie de la voiture de Royal de Luxe

VANDALISME Dans la nuit de mardi à mercredi, la création de la compagnie de théâtre nantaise installée dans le quartier Bellevue a été brûlée

Julie Urbach

— 

La voiture de Royal de Luxe à Bellevue a été incendiée
La voiture de Royal de Luxe à Bellevue a été incendiée — J. Urbach/ 20 Minutes
  • La voiture transpercée par un arbre, création de la compagnie de théâtre nantaise Royal de Luxe, a été incendiée dans la nuit de mardi à mercredi.
  • L’œuvre d’art était arrivée comme par magie depuis deux jours place Mendès-France, dans le quartier Bellevue, à Nantes.
  • Les habitants du quartier sont « dégoûtés » par cet acte de vandalisme tandis que les politiques condamnent.

Même calcinée, elle attire encore de nombreux curieux. Ce mercredi, c’est toujours l’affluence autour de la voiture transpercée par un arbre, arrivée comme par magie place Mendès-France dans le quartier Bellevue à Nantes. Si l’installation signée de la compagnie Royal de Luxe suscitait des réactions amusées lundi et mardi, le ton a changé depuis ce matin. Cette nuit, l'oeuvre d'art a été incendiée par deux individus, malgré la présence d’un agent de sécurité. « C’est vraiment dégueulasse, lance un vieil homme venu constater les dégâts. Ceux qui ont fait ça ne sont vraiment pas intelligents. »

Un peu plus loin, Sylvie est du même avis. « Je suis très déçue, avoue cette riveraine. Même si au fond de moi, je savais que ça arriverait. Mais vous vous rendez compte, elle n’a pas duré plus de deux jours ! » « On essaie d’amener un peu de culture dans le quartier, et voilà ce que ça donne », se désole une mère de famille qui avait visionné plusieurs vidéos de la drôle de voiture sur les réseaux sociaux. « Quand j’ai vu que ça se passait pas loin de chez moi, je voulais la voir en vrai ! Mais pas dans cet état… »

« Nous ne comptons sûrement pas renoncer », affirme la maire de Nantes

« Aujourd’hui, les habitants de Bellevue sont tristes et en colère, a réagi ce mercredi midi Johanna Rolland, la maire de Nantes. Je veux leur dire que nous ne renoncerons ni à la culture sur l’espace public, ni à la sécurité. Oui, la magie de Royal de Luxe a le droit de cité à Bellevue et au cœur de la place Mendès-France. Nous ne comptons sûrement pas renoncer ! »

D’autres personnalités politiques ont réagi publiquement. « Je condamne fermement l’incendie de l’œuvre de la compagnie Royal de Luxe, a réagi Valérie Oppelt, députée LREM et candidate à la mairie de Nantes. La création culturelle doit être respectée et soutenue, en particulier lorsqu’elle s’exprime dans nos quartiers. » « Ces attaques prouvent à nouveau l’urgence d’agir partout à Nantes pour la sécurité, qui doit redevenir la première des libertés », estime de son côté le conseiller municipal LR Julien Bainvel.

Enquête en cours

Sur place, on a entendu beaucoup dire que cette installation a dû « déranger ». « Avec le monde que ça amenait, ça a dû perturber ceux qui ont l’habitude de faire leur petit trafic ici, estime une femme, qui souhaite rester anonyme. Ils ne pouvaient plus vendre tranquillement alors hop, ils ont brûlé ! Franchement, ça fait 38 ans que j’habite ici, je suis dégoûtée ! » Malgré la prise de position de Johanna Rolland, certains se questionnent sur la démarche entreprise par la mairie d’inviter régulièrement Royal de Luxe dans ce quartier populaire. « J’aimais bien le lampadaire, le campeur sur la façade… Mais si ça se termine comme ça, ce n’est peut-être pas la peine de continuer », se résigne Sylvie.

Une enquête de police est en cours pour retrouver les deux personnes à l’origine de l’incendie. Royal de Luxe indique que l'intervention théâtrale de Mémé Rodéo, prévue vendredi matin au marché, sera bien maintenue. En attendant, la carcasse a été retirée en fin d'après-midi.