Nantes: La clinique Confluent a été vendue au groupe Vivalto Santé

SANTE Le groupe breton devient actionnaire majoritaire de l’hôpital privé nantais

F.B.

— 

L'hôpital privé Confluent, entre Nantes et Rezé.
L'hôpital privé Confluent, entre Nantes et Rezé. — Groupe Confluent

C’était en discussions depuis plusieurs semaines. C’est désormais officiel. Le groupe Vivalto Santé devient l’actionnaire majoritaire de la clinique Confluent, à Nantes. Les murs, eux, ont été vendus à son partenaire, la foncière Icade Santé, pour une valeur de 194 millions d’euros. L’hôpital privé était auparavant détenu par ses médecins actionnaires.

« L’intégration de l’hôpital privé du Confluent vient renforcer de manière significative l’implantation du groupe dans la région Pays-de-la-Loire, mais également au plan national en confortant une position de numéro 3 de l’hospitalisation privée française », indique Vivalto, qui revendique une « gouvernance partagée forte en associant les médecins à tous les niveaux ».

« Nous serons très vigilants », prévient la CFDT

Installé depuis 2003 à la confluence de la Loire et de la Sèvre, l’hôpital Confluent emploie 1.170 personnes et 200 praticiens. Il est le seul établissement privé de la métropole nantaise à posséder un service d’urgences ouvert 24h/24.

« Vivalto est peut-être le moins mauvais des prétendants au rachat, analyse Régine Darrouzes, déléguée syndicale CFDT. De ce qu’on observe, chaque établissement Vivalto garde une relative autonomie, ce qui est plutôt rassurant. Nous serons tout de même très vigilants, notamment sur la question des rémunérations du personnel médical. »

A Saint-Nazaire aussi

Dans le même temps, Vivalto annonce également ce lundi le rachat de la Polyclinique de l'Europe, à Saint-Nazaire. Installée depuis 2002 dans le quartier Océanis, la Polyclinique de l’Europe abrite 76 praticiens pluridisciplinaires et 352 salariés.

Créé en 2009 par le Breton Daniel Caille, le groupe Vivalto Santé regroupe désormais 34 établissements dans six régions de France.