L'Ordre des médecins en guerre avec les « SOS »

G. F. - ©2008 20 minutes

— 

Quelque 37 urgentistes de SOS Médecins ont comparu hier à Nantes devant la chambre disciplinaire de l'Ordre des médecins. Ce dernier contestait l'ouverture par l'association d'une « permanence de soins » fixe à Rezé, en octobre 2005, où chacun des praticiens consulte à tour de rôle le soir et le week-end. « En zone rurale, les confrères en maison médicale de garde sont soumis à une astreinte forte, plaide l'Ordre. Les médecins de zone urbaine ne peuvent s'autoréguler selon leurs propres règles, et laisser les miettes aux autres. »

La décision de la chambre disciplinaire sera connue sous deux mois. Le standard de SOS Médecins (36 24), fermé 24 heures en guise de protestation, reprend du service ce matin à 8 h.