FC Nantes : Waldemar Kita négocie pour déménager la Jonelière à Pont-Saint-Martin

INFO «20 MINUTES» La Jonelière est beaucoup trop petite pour accueillir les différentes sections du FC Nantes. Le président Waldemar Kita prospecte des terrains notamment à Pont-Saint-Martin pour construire un nouveau centre d’entraînement

David Phelippeau

— 

Une partie des terrains de Pont-Saint-Martin.
Une partie des terrains de Pont-Saint-Martin. — D.P. / 20 minutes
  • Waldemar Kita a en tête de construire son centre d’entraînement, devenu trop petit et insalubre.
  • Le président nantais négocie actuellement avec des propriétaires privés pour des terrains à Pont-Saint-Martin.

Et si ça n’était pas qu’un coup de bluff ? Le FC Nantes, ailleurs qu’au centre d’entraînement de la Jonelière, devenu vétuste et trop petit pour accueillir toutes les sections ? L’éventualité prend de plus en plus d’épaisseur. Le président Waldermar Kita négocie avec des propriétaires de terrains privés, situés à  Pont-Saint-Martin, commune du Sud Loire. Selon les informations de 20 Minutes, le site a été vu plusieurs fois par la direction et des salariés du club.

Il se situe à l’entrée de la commune, à 500 m à droite après le château de la Rairie, à une dizaine de minutes à peine à vol d’oiseau de la zone aéroportuaire et à 8 minutes de voiture (quand ça circule bien) du périphérique (Porte de Rezé).

Les terrains voulus par la direction se trouvent sur le lieu-dit La Marionnière à Pont-Saint-Martin.
Les terrains voulus par la direction se trouvent sur le lieu-dit La Marionnière à Pont-Saint-Martin. - D.P. / 20 minutes

Des discussions en cours

Les terrains, qui sont en zone loisirs et qui jouxtent le golf (de la Marionnière) de la commune, font entre 20 et 30 hectares. Ils appartiennent à deux frères, dont un vit actuellement aux Etats-Unis. Le site plaît beaucoup à la direction, qui a confirmé ce dimanche l’information à 20 Minutes sans vouloir en dire davantage. Rien n’est acté pour le moment. Les deux parties discutent.

La direction du FCN négocie pour acheter des terrains à l'entrée de Pont-Saint-Martin (quand on vient du périph').
La direction du FCN négocie pour acheter des terrains à l'entrée de Pont-Saint-Martin (quand on vient du périph'). - D.P. / 20 minutes

« Les propriétaires veulent vendre leurs terrains au prix du m2 constructible et Waldemar Kita acheter au prix du m2 non constructible… », confie un proche du dossier. Il y a donc pour l’heure un delta entre ce que propose la direction nantaise et ce que souhaitent les propriétaires.

Yannick Fétiveau (père de Tanguy Fétiveau, entraîneur de l’équipe 1 féminine du FCN), maire de Pont-Saint-Martin, n'a pu être joint. Pascal Bolo, premier adjoint à la mairie de Nantes et vice-président de Nantes Métropole en charge du sport de haut niveau, qui avait proposé le transfert des féminines et de l’école de foot vers les Basses Landes, porte de Rennes, pour soulager la Jonelière, n’a pas répondu.

Un nouveau centre en dehors de Nantes Métropole?

La semaine dernière, le président nantais a confié à certains salariés qu’il aurait son nouveau centre d’entraînement d'ici trois ans. Mécontent de la décision de Johanna Rolland, maire de Nantes, d’abandonner le projet de stade en février dernier, WK soufflait depuis plusieurs semaines en interne qu’il chercherait à déménager son centre en dehors de… Nantes Métropole. Ce qui est le cas pour la commune de Pont-Saint-Martin.