Nantes: Avec sa grande brasserie et le Navibus, le bas Chantenay va changer de dimension

URBANISME Une grande brasserie ouvre ce vendredi en bord de Loire, à côté de l'ancienne cale Dubigeon

Frédéric Brenon

— 

La brasserie Little Atlantique Brewery est ouverte depuis le 20 décembre 2019, quartier Bas-Chantenay à Nantes.
La brasserie Little Atlantique Brewery est ouverte depuis le 20 décembre 2019, quartier Bas-Chantenay à Nantes. — F.Brenon/20Minutes
  • La brasserie artisanale Little Atlantique Brewery ouvre ses portes le 20 décembre, boulevard de Chantenay.
  • Ce site, qui abrite déjà le chantier naval de l'Esclain, va s'ouvrir au grand public.
  • Une liaison Navibus le desservira à partir du printemps.

L’endroit est relativement caché, dans son jus, fréquenté principalement par des initiés. Mais à partir de ce vendredi 20 décembre, un public nouveau devrait débarquer au 23 boulevard de Chantenay, à Nantes. Installée face à la Loire, à quelques mètres de l’ancienne cale Dubigeon (aujourd’hui chantier naval de l'Esclain) où a été construit le Belem, la brasserie artisanale Little Atlantique Brewery ouvrira ses portes dans une imposante bâtisse du XIXe siècle.

Cette ancienne huilerie, identifiable par son élégante façade en pierres et briques, peut accueillir jusqu’à 650 personnes dans son bar et son restaurant. Les bières sont produites sur place, dans des équipements (cuves…) visibles de la clientèle. Une partie de la production sera vendue à l’extérieur. « Ce concept de brew-pub est très en vogue aux Etats-Unis. En France, ce sera l’un des plus grands », explique Jérôme Pallier, porteur du projet, qui a recruté 25 salariés pour le lancement.

Au troisième étage, une salle de réception de 400 m2 fait « déjà l’objet de demandes de réservations ». Près de 7 millions d’euros auront été investis dans l’opération. « Ces trois dernières années n’auront pas été de tout repos. Mais le challenge est magnifique à relever », positive Jérôme Pallier.

Deux lignes Navibus

L’ouverture de la brasserie marque en fait la première étape d’un projet plus important baptisé Les Docks de Chantenay. La seconde étape, d’ici au printemps, consistera à ouvrir davantage le site, qui abrite déjà une douzaine de PME, en accueillant l’embarcadère d’une nouvelle liaison Navibus. Pilotée par Nantes métropole et la TAN, celle-ci reliera le Hangar à bananes à partir du premier trimestre 2020. « Ça va être une petite révolution car personne ne passait ici avant », raconte Quentin Vigneau, gérant du Chantier de l’Esclain, qui prévoit de refaire le sol, développer l’éclairage et végétaliser les murs pour faciliter les flux piétons.

La cale du chantier naval de l'Esclain peut réparer deux bateaux à la fois.
La cale du chantier naval de l'Esclain peut réparer deux bateaux à la fois. - F.Brenon/20Minutes

La dimension nautique du site devrait être encore renforcée par la création, d’ici un an, d’une salle de location événementielle sur une péniche appartenant au Chantier de l’Esclain. Ce dernier aimerait également proposer l’été prochain des visites touristiques autour de l’île de Nantes en bateau. Enfin, à terme, le projet des Docks de Chantenay pourrait s’enrichir d’un espace de coworking.

En parallèle, Nantes métropole travaille au renouvellement urbain du grand quartier Bas-Chantenay. L’arrivée de l’Arbre aux hérons et ses centaines de milliers de visiteurs, à partir de 2023, est considérée comme un tournant. L’ouverture d’une autre ligne Navibus reliée à Trentemoult (2022) participera également à désenclaver le secteur.