Nantes: Les travaux du périphérique nord reprennent (enfin) ce lundi

CHANTIER Le chantier de création de la troisième voie, qui reprend cette semaine, était bloqué en raison d’un conflit

J.U.

— 

Nantes, le 29 avril 2016, le périphérique au niveau de la porte d'Orvault
Nantes, le 29 avril 2016, le périphérique au niveau de la porte d'Orvault — Frédéric Brenon

Le chantier était à l’arrêt depuis plus d’un an. Les travaux d’élargissement du périphérique nord de Nantes, entre les portes d’Orvault et de Rennes, vont bel et bien reprendre à partir de cette semaine, et ce pour une durée de dix mois, a annoncé la préfecture. Dans un premier temps, à partir de ce lundi, les opérations seront menées « aux abords du périphérique ».

A partir de la semaine prochaine, la configuration des voies sera progressivement modifiée : un balisage sera mis en place dans le but de supprimer les bandes d’arrêt d’urgence. Des restrictions de circulation pourront avoir lieu, uniquement pendant la nuit. L’objectif des travaux est de créer une troisième voie dite « d’entrecroisement » entre les portes d’Orvault et de Rennes. Elle permettra de mieux répartir le trafic et de faciliter la sortie des automobilistes. Elle doit être tracée dans les deux sens (intérieur et extérieur).

Un nouveau groupement d’entreprises

Lancé au printemps 2017, le chantier de création de la troisième voie était bloqué en raison d’un conflit entre Vinci, opérateur des travaux, et l’Etat, gestionnaire du périphérique. Le différend portait sur le système d’assainissement. Les deux protagonistes avaient finalement décidé de se séparer à l’amiable. C’est le groupement Colas Aximum qui est désormais en charge du chantier.